L’exploration des données au coeur de la disruption des études

Retours sur l’intervention de Moaï et Matlo à la journée nationale des études 2018.

page.alt
  • Études
  • Sondages
  • Enquêtes
  • Survey
  • Research

L’exploration des données au coeur de la disruption des études

Cette année, l’Adetem et l’UDA axaient la journée nationale des études sur la disruption. Retour sur l’intervention d’Hervé Bonnet, Directeur de production des études de l’institut Moaï et de Thomas Busson, Président de Matlo.

La Journée nationale des études


Que fait un designer dans le monde des études ?

Thomas : Notre mission est de rendre les données de nos clients lisibles et intelligibles. Comment ? En appliquant notre processus qui consiste à créer un référentiel de données à partir des besoins clients. La donnée devient un outil mis à disposition des chargés d’études pour les aider dans leur quotidien. Ceux-ci sont sensibles à notre approche user centric, qui privilégie les questions des métiers avant d’administrer le questionnaire et de collecter les réponses. Ainsi, ce processus itératif permet de faire évoluer les études et d’aider au pilotage décisionnel.

Notre solution hybride mêle une approche design à une plateforme innovante d’exploration des données par la data visualisation. Nos clients du monde des études peuvent déceler intuitivement l’information cachée et proposer des analyses personnalisées. La dataviz a longtemps été perçue comme un outil de restitution des résultats, or elle devient aujourd’hui un outil d’exploration des données. Notre vision design de la donnée nous amène à devenir l’acteur de la transformation digitale du monde des études à travers une solution complète d’accompagnement, d’outil et de formation.


Comment les outils d’exploration de données comme Matlo ont modifié vos habitudes de travail ?

Hervé : Les nouveaux outils d’exploration de données qui arrivent sur le marché nous obligent à remettre en question notre façon de travailler et notamment à 4 niveaux :

  • Méthodologie d’exploration : on passe d’une logique d’analyse avec la vérification d’hypothèses a priori à une logique d’exploration en dehors des cadres traditionnels des études pour obtenir des résultats davantage opérationnels parce que moins formatés et plus personnalisés.
  • Instantanéité des réponses : le côté interactif de Matlo permet de répondre immédiatement à une question en filtrant les graphiques sans avoir de requête ou de traitement à faire, notamment lors des réunions de restitution client.
  • Engagement client : les plateformes interactives facilitent la co-construction de nos études avec nos clients et améliorent l’appropriation et l’engagement des différentes cibles.
  • Organisation interne : on se demande si ces outils ne vont pas transformer la relation du chargé d’études avec son chargé de traitement en accélérant les échanges entre ces deux métiers.


Quelle est la différence entre Matlo et les outils déjà utilisés par les chargés d’études ?

Thomas : Matlo est un logiciel de création de tableaux de bord interactifs pour explorer les données des études quantitatives. Il représente les données sous forme graphique et permet de les faire interagir entre elles.

Les bénéfices relevés par nos clients peuvent se résumer en trois points :

  • un gain de temps pour le chargé d’études qui divise son temps d’analyse des données des répondants par 2 par rapport à l’utilisation d’Excel. Il n’a plus besoin d’agréger des données.
  • une analyse plus fine des données qui met en valeur l’expertise du chargé d’études et lui permet de livrer des résultats plus personnalisés à ses clients.
  • une segmentation des restitutions et un partage simplifiés des résultats pour s’adapter à sa cible de communication (chargés d’études, collaborateurs, direction générale).