Les utilisateurs métiers enfin au centre de la business intelligence

L’analyse des données est encore aujourd’hui intimidante pour beaucoup d’entreprises. Ce sujet semble apparemment pointu, technique, voire scientifique.

page.alt
  • business intelligence
  • data discovery

Les utilisateurs métiers enfin au centre de la business intelligence

L’analyse des données est encore aujourd’hui intimidante pour beaucoup d’entreprises. Ce sujet semble apparemment pointu, technique, voire scientifique. Pourtant, les métiers qui exploitent leurs données grâce à la BI en ont rapidement compris l’intérêt. Mais le terme de business intelligence est-il toujours approprié ? Et qui dans l’entreprise est concerné ?


La business intelligence, c’est quoi ?

La business intelligence ou « BI » pour les intimes est traduit en français par l’expression « informatique décisionnelle ». Ces termes désignent l’ensemble des outils et des méthodes informatiques qui permettent de comprendre des données pour prendre des décisions. Les outils de BI se concentrent principalement sur la collecte, le stockage, le nettoyage, la consolidation, la modélisation, l’exploitation et la restitution des données de l’entreprise dans le but d’aider à la prise de décision.


Au-delà de la BI, il y a la data discovery…

Cachée derrière le buzz word de business intelligence, il y a la data discovery. A chaque secteur son jargon ! Là où les outils classiques de la BI mettent à disposition des rapports statiques et s’adressent principalement aux équipes informatiques, la data discovery, quant à elle, propose des logiciels interactifs qui permettent d’analyser les données de l’entreprise.

Exit les tableaux Excel pour explorer ses données, aujourd’hui ces tableurs servent davantage de fichiers de stockage et de formatage des données. Exit aussi les rapports figés établis par la Direction des Systèmes d’Information au profit d’un métier.

Aujourd’hui, l’analyse exploratoire des données passe par l’interaction. Cette approche d’analyse par la visualisation graphique des données permet une meilleure compréhension des data de l’entreprise et une étude plus approfondie. Egalement appelée « découverte des données », la data discovery apporte une grande autonomie à ses utilisateurs puisqu’ils manipulent eux-mêmes leurs données. En travaillant uniquement à partir de graphiques et en filtrant plusieurs données à la fois, ils laissent place à leur intuition pour aller au-delà de leurs indicateurs clés et profiter de la business intelligence en toute autonomie.


Toutes les entreprises sont-elles concernées ?

Non ! En réalité, la première question à se poser pour savoir s’il est pertinent de mettre en place une solution de data discovery découle d’une méthodologie propre au design en se questionnant d’abord sur ce que nous voulons savoir et apprendre. En effet, analyser ses données relève davantage d’une question de méthodologie que de données. Si l’entreprise possède déjà les réponses aux questions qu’elle se pose, alors mettre en place une solution de data discovery relèverait plutôt d’un projet inutile (à moins que les réponses ne soulèvent de nouvelles questions).

Finalement, la sélection des données à analyser n’arrive que dans un second temps. Il s’agira alors de collecter les données liées au métier concerné pour pouvoir commencer l’exploration : par exemple des données clients, des données de production, des données RH…


Conclusion

Aujourd’hui, la BI a le vent en poupe auprès des entreprises, mais ne nous y trompons pas, le sujet central de notre propos traite bien de la data discovery, un domaine qui n’est pas encore sous les feux de la rampe… Chaque chose en son temps !

Qu’il s’agisse du responsable marketing, commercial e-commerce, d’un collaborateur en ressources humaines, d’un chargé d’études, d’un consultant ou des centres de production, tous gèrent des données susceptibles d’orienter les choix tactiques et stratégiques de l’entreprise. Avant de mettre en place une solution de data discovery, tous devront d’abord se poser les bonnes questions pour bénéficier des avantages de ces outils : autonomie, gain de temps, analyses plus riches. Plus spécifiquement, les bénéfices liés à la data discovery sont propres à chaque métier comme par exemple l’optimisation de la performance et de la stratégie, l’amélioration des processus, etc. Les utilisateurs métiers sont donc au centre de l’exploration des données.

Article rédigé sur la base de notre expérience depuis 2013 et des sources suivantes :