Vers une démocratisation de l’analyse de données ?