Cette représentation utilise des coordonnées polaires (N, S, O, E) plutôt que cartésiennes (X, Y). Les barres permettent d’identifier des volumes et de les comparer à d’autres volumes. Elles représentent des données en pourcentage ou des données cycliques (temporelles).