L’oeil humain lit des surfaces de couleurs. Certains graphiques, comme le treemap, sont conçus pour faciliter la lecture par la couleur alors que d’autres graphiques, comme les courbes, ne sont pas idéals pour des aplats de couleurs. L’oeil lit alors une information fausse. Le paon présente un biais visuel similaire avec la superposition des aplats : l’oeil perçoit des différences alors qu’il faudrait lire une addition.