Les flux se font d’un lieu à un autre avec une épaisseur de trait qui représente un volume de données. Le regroupement de flux, pour traverser des océans par exemple, permet d’éviter les croisements et donc de simplifier la lecture. Cette représentation graphique peut servir à montrer des flux migratoires, démographiques, des transactions ou encore des mouvements d’objets.