Ce graphe relationnel permet de représenter de grands jeux de données. Le regroupement des bulles par catégorie permet l’agrégation des liens entre ces regroupements et donc de limiter le nombre de liens affichés. Les relations entre entités à l’intérieur d’une catégorie reste visible. La taille des bulles peut dépendre du nombre de liens qu’il possède ou d’une valeur autre.