Les smart data, ou données intelligentes en français, correspondent à peu de données de grande qualité en opposition aux très grands volume de donnée du big data. L’idée du smart data est donc de ne conserver que les données pertinentes pour un travail d’analyse et non pas de vouloir exploiter l’ensemble des données disponibles.