Matlo,​ ​lauréat​ ​du​ ​prix​ ​Révélation​ ​au​ ​palmarès​ ​2017

Matlo annonce aujourd’hui qu’elle a obtenu le prix Révélation du Deloitte In Extenso Technology Fast 50 qui récompense les entreprises technologiques à forte croissance...


Matlo,​ ​lauréat​ ​du​ ​prix​ ​Révélation​ ​au​ ​palmarès​ ​2017 du​ ​Deloitte​ ​In​ ​Extenso​ ​Technology​ ​Fast​ ​50.

Matlo annonce aujourd’hui qu’elle a obtenu le prix Révélation du Deloitte In Extenso Technology Fast 50 qui récompense les entreprises technologiques à forte croissance. Ce palmarès est réalisé en fonction du taux de croissance du chiffre​ ​d’affaires​ ​sur​ ​les​ ​quatre​ ​dernières​ ​années.

Matlo est une start-up qui accompagne ses clients de A à Z dans la compréhension de leurs données. En tant qu’éditeur de logiciels, Matlo fait la différence en proposant, en plus de sa plateforme d’analyse de données, trois services complémentaires : du conseil en stratégie data, de la formation en data visualisation et des prestations de data design. Thomas Busson déclare : « Le Deloitte In Extenso Technology Fast50 vient récompenser les efforts de nos équipes pour le passage du modèle d’agence de prestations à éditeur de logiciels, tout en conservant notre ADN de data designers ».

« Gage de confiance auprès des investisseurs et du marché, le palmarès Technology Fast 50 de Deloitte est la preuve du dynamisme et de la capacité d’innovation des entreprises Françaises. Nous sommes convaincus que ces entreprises technologiques seront demain les fers de lance de notre économie et les catalyseurs d’une dynamique de croissance créatrice d’emplois et de valeur. C’est avec une réelle fierté que nous décernons un prix à Matlo, entreprise lauréate de l’édition 2017 » déclare Ariane Bucaille, Associée Deloitte​ ​responsable​ ​nationale​ ​du​ ​Technology​ ​Fast​ ​50.

METHODOLOGIE

Le concours est ouvert à toute entreprise qui remplit, cumulativement, l’ensemble des critères déterminant du palmarès Technology Fast 50 :

  • Être une entreprise française indépendante ;
  • Être propriétaire de brevets et/ou consacrer au moins 5% de son chiffre d’affaires annuel à un budget Recherche et développement et être dans l’un des six secteurs d’activité suivants : 1) Biotech et Sciences de la Vie 2) Energie et Greentech 3) Hardware et Electronique 4) Internet, Médias et Télécoms 5) Logiciels et Services Informatiques 6) Aerospace & Defense - Rappel : les entreprises des secteurs E-commerce, Consulting et Formation, Agences de communication Marketing et Bureaux d’études n’ayant pas développé une technologie propre, ne sont pas autorisés à participer ;
  • Avoir été créée avant le 1er janvier 2013 et avoir clôturé au moins quatre exercices comptables de douze mois ;
  • Avoir réalisé un chiffre d’affaires minimum de 50 000 euros en 2013.


Télécharger au format pdf